Blowing my own (French) horn

Il fait saliver ses lecteurs en vantant le mérites des cantines le plus discrètes pour déguster de travers de porc frits ou du num pan chen, la “foccacia” khmère. Il brocarde avec humour journalistes et guides etrangers pour qui la gastronomie cambodgienne se résume au poisson amok ou à exotisme convenu, tels les insects grillés. Phil Lees anime avec talent un blog sur internet entierement consacre a la cuisine khmere.

Bienvenue, lecteurs de Cambodge Soir. Je suis désolé que je n’ai aucun contenu dans votre langue maternelle. Cependant, je dis des plaisanteries au sujet du colonialisme et postmodernisme français.

Cheers to Samuel Bartholin for the interview in today’s Cambodge Soir newspaper and mentioning deep-fried pork ribs in the very first sentence of the article.

Interview is online at Cambodge Soir’s brand new website with a correction to me calling Meric infidels.

2 thoughts on “Blowing my own (French) horn”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>